13/09/2019

L'ATELIER DE FEVRIER


LES PASSEURS
Vendredi 7 février à 19h

Chaque être vivant peut être vu comme un filtre singulier traversé en permanence par les souffles des énergies cosmos-telluriques ainsi que par les émanations en provenance des autres formes de vie. Ces énergies s’imprégnant des informations de toutes sortes dont nous sommes chargés (pensées, émotions, désirs, peurs, mémoires karmiques, généalogiques, planétaires, etc), sont du coup sans cesse modifiées et remises en circulation dans l’univers. Ainsi, nous pouvons imaginer que nous participons dès notre premier souffle jusqu’au dernier, au grand concert de la Création et que l’univers orchestre les échanges perpétuels de ces flux qui s’aimantent, s’entrechoquent ou se repoussent.

Si tout être est un filtre, un transformateur des énergies universelles qui le traversent, certains d’entre nous sont des passeurs plus spécifiques, leur filtre agissant comme une interface entre les dimensions les plus couramment utilisées par notre Humanité et des dimensions plus subtiles qui, comme on dit « nous permettent de nous rapprocher de notre ange » : on les nomme médiums, passeurs d’âmes, chamans, voyants, clairaudients, magnétiseurs, etc. Ils captent avec leurs mains, leurs corps, leur 6ème sens, leur 3ème œil ou leur 8ème chakra, etc. Ils traduisent ce que leur transmet leur Âme, leur Essence, ou des informations émises par d’autres formes de vie, minéraux, végétaux, animaux, anges, guides, égrégores, décédés, mémoires akashiques, etc…

Que nous le vivions consciemment ou pas, nous sommes sans cesse traversés par les forces qui circulent et animent la création, et n’avons de cesse de nous relier à des entités d’autres plans existant dans le macrocosme comme dans le microcosme, dans l’éther, l’astral ou d’autres dimensions spatio-temporelles. 

Lors de cet atelier, nous échangerons sur nos expériences personnelles et nous affinerons la façon dont nous les vivons et les décryptons. En effet, quelque soit la spécificité de chaque mode de perception subtile, la difficulté consiste à identifier, gérer, traduire ces informations vibratoires en informations compréhensibles mais aussi à accueillir ces fréquences, afin qu’elles œuvrent à travers nous avec fluidité pour le plus grand bien de tous.

PRÉPARATION : prendre un temps pour faire le point sur ces expériences de perception extra-sensorielle et pour observer la spécificité de ces langages subtils, etc…



Aucun commentaire: