Quelques mots sur le thème astral de cette ÉQUINOXE de PRINTEMPS 2020

Il se produit en fin de cycle de la lunaison lancée fin février, précisément 4 jours  avant la Nouvelle Lune suivante qui débuter le 24 mars dans le 1er décan du signe du BÉLIER.

MARS, planète maîtresse du BÉLIER, vient de rejoindre la fameuse conjonction JUPITER /SATURNE /PLUTON qui transite le dernier décan du CAPRICORNE. L'apport de son énergie combative à cette conjonction traitant des lois et des formes données à une société, risque fort de mettre le feu aux poudres en armant le bras des pouvoirs à tendance totalitaire.
 
SATURNE, est conjoint à l’Ascendant VERSEAU de ce thème,  transitant le dernier degré du CAPRICORNE, il se prépare à entrer en VERSEAU dans le courant de cette lunaison et forme un aspect dissonant avec URANUS qui est au début du TAUREAU.Le conflit entre les pulsions conservatrices du passé (SATURNE en CAPRICORNE) et le désir de renouveau des forces du vivant (URANUS en TAUREAU) atteint une intensité extrême, nous sommes arrivés à une étape déterminante de transformation des formes de notre société humaine.

Rappelons que le NŒUD SUD du moment est toujours en CAPRICORNE, et que ce qui affecte SATURNE,  active les mémoires de conflits historiques entre le pouvoir étatique (SATURNE, le pouvoir par "la Loi" en CAPRICORNE) , le pouvoir occulte (présence de PLUTON en conjonction avec SATURNE)   et le puissant désir de libération du vivant (URANUS en TAUREAU). On peut donc s’attendre à un printemps explosif et spectaculaire, émaillé de révélations, de coups de théâtre, de violence et de répression…

La LUNE de ce thème est en VERSEAU, l’implication au sein de l’aventure collective devient prioritaire et contraste avec les comportements individualistes auxquels nous nous étions habitués ces dernières années.  La LUNE mobilise les foules autour d’idéaux fraternels et humanistes.

Les forces de ce printemps naissant se présentent comme un bras de fer historique entre des actes de répression d’une violence extrême (MARS/JUPITER/SATURNE/PLUTON en conjonction à la fin du CAPRICORNE) et une pulsion de libération d’une intensité idéologique et idéaliste hors du commun (URANUS en TAUREAU). 


Quel va être l'aboutissement de ce rapport de force
sachant qu’URANUS, amène toujours dans son sillage des éléments inattendus 
qui changent fondamentalement la donne au dernier moment… 
Nous ne sommes pas au bout de nos surprises…


Aucun commentaire: